Scène après scène


ACTE I


Sur les rives du Fleuve Blanc

Les spectateurs entrent dans la Salle des Fêtes. Des colonnes romaines sont disposées ça et là. Les lumières bleutées qui les effleurent et l'ambiance musicale donnent à la salle de Sorigny, une impression de nuit d'été. Elle contraste avec l'ambiance chaude du hall, transformé pour l'occasion en villa romaine. Les chants des grillons et des cigales se mêlent à une douce brise et aux vaguelettes d'une plage méditerranéenne.

 

Puis la salle est progressivement plongée dans le noir. Là, Mattis apparait arpentant l'allée centrale, toute neuve. Habillé chiquement, il se déplace sur le plateau pour arriver finalement près des rideaux. Il salut, se racle la gorge et se prépare comme un musicien professionnel qui se prendrait un peu trop au sérieux. La musique commence. L'air grossièrement faux de la Twenty Century Fox. Le musicien salut et sort.

Entre alors Hermès. L'ambiance nuitée est revenue dans la salle. Les colonnes se sont rallumées. Hermès (Jérémy) pose les bases de cette aventure: "Il y a près de trois mille ans, une petite barge entre dans un port du pays qui s'appelle encore aujourd'hui la Grèce [... et les hommes à son bord] s'apprêtent à vous raconter le défi d'un des plus grands héros de la mythologie: Ulysse". Les rideaux s'ouvrent sur une mer de tissus bleutés; dominée par une petite barque. Les paroles d'Hermès étaient vraies. L'Olympe s'apprête à prendre vie sous les yeux des spectateurs.


Entre Orient et Occident

Mais les aèdes (Lucas et Etienne) ont a peine terminé leur discours que sept danseuses ont déjà investi l'allée centrale, sur une musique typée inspirée de l'Egypte ancienne. Le rythme du spectacle change radicalement. La musique à la fois saccadée et vive est mise en évidence par  des turbans autour desquels dansent les jeunes filles (Victoria, Amélie, Jade, Clarys, Emma, Louise et Alexia). Jusqu'à l'arrivée de quatre autres jeunes femmes vêtues entièrement de blanc (Claire, Blandine, Anaelle, Christelle). La scène se termine sur les marches devant le rideau rouge. les vestales saluent le public. Les quatre femmes ont pris position sur leurs colonnes.

Olympe

Les applaudissements ont a peine cessé que déjà un guide (Valentin) suivi d'une classe de jeunes enfants investissent le lieu. Celui-ci explique l'histoire de l'Olympe et présente les quatre (fausses) statues représentant Héra, Aphrodite, Minerve et Athéna. Très vite malmenées par les élèves, les quatre  sculptures prennent vie sous les yeux médusés des scolaires qui s'enfuient en hurlant. On comprend alors que le guide était de mèche avec les quatre déesses grecques. Après avoir parié sur le prochain groupe, le guide fini par sortir.

Un Mariage (presque) parfait

Entrent Thétis et le Roi Pelée (Morgane et Armel), jeune couple venus demander à Héra de les unir dans l'instant suite à une prophétie. Les quatre déesses (un peu moqueuses) en profitent pour se jouer du couple venus en tenues de randonneurs pour célébrer leur union (en même temps 2917 mètres, c'est haut!). Le nom du marié, la couleur de sa chemise, le cout du mariage sont autant de sujets qui mettent en évidence l'aspect caricatural et satirique d'Olympe. A tel point que le soir de la captation, les filles auront un fou rire qu'elles auront du mal à contenir... 

Le couple souhaitant célébrer la noce rapidement, Héra confie au jeune Apollon - dieu de l'amour (Léo-Paul)- le soin d'organiser leur union. La musique Marry You de Bruno MArs retentit alors dans les murs de la Salle des Fêtes et c'est une mariage grandiose (cadeaux, anges de l'Olympe, invitations, lancer de pétales de roses, champagne, chorégraphie... et un baiser) qui prend vie autour du jeune Apollon.


Union(s) Libre(s)

Le mariage bat son plein. Les dieux de l'Olympe sont tous là à célébrer la noce de Thétis et du Roi Pelée. Zeus (Pierre) arrive en trombe et s'excuse déjà  auprès d'Héra de son départ imminent. Celle-ci ayant eu connaissance de ses aventures extraconjugales est passablement énervée et ne manque pas de répondant pour accueillir son mari volage déjà en route pour rejoindre sa stagiaire...

Héra fini par célébrer la noce officielle, en espérant rapidement se débarrasser du jeune couple et en pestiférant toujours sur la fidélité de son dieu de mari. L'union est finalement scellée quant arrive Hermès, dieu des messagers, qui a justement un message pour les dieux de l'Olympe de la part d'Eris. Celle-ci, non contente de ne pas avoir été invitée à la noce, arrivera d'ici quelques minutes afin de mettre un peu de piment à la cérémonie.

Accompagnée de ses sbires, la pétillante et cinglante Eris (Maud) emmène avec elle la Salle des Fêtes dans une chorégraphie rythmée autour de la chanson S&M de Rihanna. Dans un mélange entre portés, mouvements au sol, gestes évocateurs, la déesse de la discorde n'a jamais semblait porté si bien son nom que ce soir...


La Discorde

Eris compte bien troubler l'Olympe. Mais avant cela, Héra a juste le temps de faire sortir le trop plein d'invités et de faire revenir Zeus auprès d'elle. Néanmoins, avant son arrivée, Héra a le temps de semer la discorde entre les belles déesses en évoquant des secrets cachés et en promettant à la plus jolie des quatre des billets pour le concert d'Orphée, dieu de la musique. Les quatre commencent par se fâcher avant d'en arriver aux mains, sous le regard jubilatoire d'Eris.


Zeus arrive enfin et met fin au pitoyable spectacle offert par les quatre déesses. Eris, lui demande de choisir qui, selon lui, est la plus belle des quatre. Connaissant la situation inconfortable dans laquelle il se trouve déjà, ce dernier décide de demander à Paris (Clément) - son jeune stagiaire - de choisir. Bien évidemment chacune des quatre avance des arguments et des réciprocités intéressantes pour le jeune homme. Mais Aphrodite a la plus intéressante: Elle lui permets de rencontrer la plus belle femme du monde; Hélène de Troie. Il n'en faut pas moins pour que le jeune stagiaire la choisisse et fasse d'Aphrodite, la plus belle de toutes les déesses. L'adresse d'Hélène connue, Pâris s'enfuie aussitôt vers Troie.

Mythes d'un Jour...

Ce tableau est la première pause dans l'histoire d'Homère. Il met en évidence le Conseil de Justice Olympien (Zeus, Athéna, Héra, Aphrodite et Poseidon - alias Oscar, Lua Bahia, Lola, Clémence et Mathis) qui juge les crimes des héros mythologique. De Pandore (Jeanne) à Hercule (Mattis) en passant par Narcisse (Paul); certains des plus grands héros de la Grèce Antique sont amoindris par les revers pas toujours glorieux et leurs crimes cachés; le tout accompagné d'une bonne dose d'humour et de la fraicheur de nos plus jeunes comédiens.


Le Départ de Paris

Retour à L'Iliade. Paris est revenu chez lui après une énième dispute entre ses parents, Priam (roi de Troie -Florent) et Hécube (Déborah) quant à des questions plus ou moins contemporaines autour de tâches ménagères (sujet déjà sensible à l'époque a priori). Dans un cadre familial machiste où les femmes font les tâches ménagères et les hommes lisent le journal, Pâris annonce son départ pour Sparte. Si Hécube ne le supporte pas (la joue de Pâris s'en souvient encore), Ménélas profite du voyage de son jeune fils pour lui confier une mission de la plus haute importance: consolider les liens entre Sparte et Troie.

Coup de Foudre et Conséquences

Après un changement de décor à vue des spectateurs (sur la musique d'Ikéa - Njut), nous nous retrouvons à Sparte où Hélène (Clarys) en fait baver à ses servantes (Victoria et Emma) et au roi Ménélas (Armel). Ce dernier est en proie à une difficulté. En effet, ces intendants lui supplient d'entrer en guerre contre Troie afin d'asseoir son règne sur la Grèce et remettre à flot l'économie de la ville. Ce que ce dernier refuse. C'est alors qu'arrive Pâris, fraichement débarqué de Troie. Seulement, une réunion empêche Ménélas de rester avec son invité en son palais. Erreur fatale: Pâris et Hélène se retrouvent seuls, tombent amoureux et s'enfuient ensemble (Ti Aaaamo...). A son retour Ménélas découvre une lettre d'adieu de sa femme. C'est décidé, Sparte entre en guerre contre Troie.


Pigmalion et Galatée

Seconde pause dans notre histoire. Cette fois, notre parenthèse met en évidence le mythe de Pigmalion, jeune artiste qui tomba amoureux d'une de ses œuvres: Galatée.Cette dernière pris vit grâce à Aphrodite. A travers la musique d'Orange Blossom, Florent et Delphine enchaînent une chorégraphie à la fois technique et sensuelle où les pas du hip hop se mêlent à ceux plus classiques. Un conte moderne et une pause enchantée avant le drame de la Guerre de Troie. L'histoire est précédemment introduite par Elsa et Ilona.

Pour l'Honneur / La Guerre de Troie

Première apparition d'Ulysse (Geoffrey) et de Pénélope (Manon) en cette fin de premier acte. Et déjà la séparation est irrémédiable. L'armée de Sparte est convoquée pour ramener Hélène et entrer en guerre contre Troie. Malgré les supplications d'Hélène, Ulysse a pris sa décision. Le départ est imminent. Une fois seule, Pénélope chante son amour perdu jusqu'à en perdre la raison. C'est alors que la Guerre de Troie prend vie dans la Salle des Fêtes. Les cinquante jeunes comédiens se battent, luttent, meurent, survivent autour de la jeune Pénélope. La Guerre de Troie a eu lieu sous nos yeux. La musique s'arrête. Puis après quelques secondes de silence, repart. les comédiens se relèvent, un à un et s'alignent derrière le rideau qui se ferme sur eux doucement. Fin du premier acte.


ACTE II


L'Envers du Paradis

La seconde partie d'Olympe commence comme s'est terminée la première: avec Pénélope. A travers  un tableau chorégraphié, les plus jeunes comédiens de l'association symbolisent l'innocence perdue de Pénélope et le temps qui passe. Des mouvements lents, délicats et doux dans une ambiance rose et violette. Des peluches et des oreillers au sol. Aux bras de chaque comédien sont attachés des ballons gonflés à l'hélium qui donne une impression de légèreté au tableau. Sur les paroles de la chanson de Jenifer, L'Envers du Paradis, Manon chante le revers de la vie d’héroïne.

Le Souffle des Dieux

Retour au sommet de l'Olympe. Déesses et dieux regardent d'en haut, le massacre qui vient de se jouer sous leurs yeux: la Guerre de Troie. Tous ne voient pas d'un très bon œil l'attribution de la Victoire à Ulysse, jeune garçon de 20 ans, demi-dieu et proclamé chef des armées après la guerre. Par ailleurs, la victoire des spartes est vue comme une tricherie par certains. Tout cela est intéressant mais presque trop ordinaire pour nos dieux qui s'ennuient ferme sur l'Olympe.


C'est alors qu'Apollon lance un défi à ses paires: parier sur Ulysse. Les premiers parient sur son retour victorieux à Ithaque. Les seconds sur sa mort prochaine. Une condition est cependant imposée par Hadès (Nicolas); aucun dieu ne devra intervenir, les humains devront être maîtres de leur sort. Tous sont d'accord sur le principe mais on comprend rapidement que chacun s'affaire déjà à tirer l'aventure du héros de la Grèce à son avantage. Pour cette scène, nous avons choisi une mise en scène sobre. Les déplacements sont presque absents ainsi que les entrées et sortie de scène. L'objectif était de résumer la Guerre de Troie et les dix années qui lui ont succédées. Dix années qui se seraient déroulées pendant l'entracte. Cette scène permets également d'introduire le second livre d'Homère: l'Odyssée.

La Complainte de Pénélope

A Ithaque, Pénélope est en proie au chagrin. Elle vient d'apprendre la mort de son beau-père, tout juste 10 années après la disparition d'Ulysse. Malgré les conseils de ses amies (Aurore et Delphine), Pénélope s'est obstinée à attendre Ulysse. En attendant le retour de son mari glorieux et anticipant toutes les possibilités, elle s'est mise à tisser le linceul de son mari. De là, nous apprenons que la jeune femme a promis à ses prétendants d'épouser l'un d'entre eux dès qu'elle aurait fini de le réaliser... Juste à ce moment là arrive Culbutos (Valentin), prétendant particulièrement enclin à rendre Pénélope heureuse (lui promettant de vivre d'amour et de moussaka!). Elles finissent néanmoins par s'en débarrasser... mais pour combien de temps?

Circé, la Magicienne

De son côté, Ulysse vient d'arriver sur une île avec les membres de son équipage. Ces derniers, portés par le mal du pays, tentent une rébellion contre Ulysse. Fin stratège celui-ci leur propose d'inverser les rôles en jouant à pile ou face ("Pile je gagne, face vous perdez!"). Evidemment, après un long moment de suspens, l'équipage perd la partie et se voit contraint d'aller rendre visite aux habitants de la petite maisonnette... Par chance, il semblerait que les marins soient bien tombés:  elle est habitée par de jolies jeunes filles vêtues de kimonos colorés (on ne doit pas être très loin de l'Asie à présent). Intrigués par les jeunes femmes, les marins finissent par entrer au sein de la maison avant de comprendre trop tard que Circé, la maîtresse de maison n'est autre qu'une... sorcière! La mise en scène, tout comme celle de "La Complainte de Pénélope" change radicalement de ton. Servis par un texte à la fois drôle et à double sens, les personnages s'étoffent (notamment Ulysse) à mesure que l'intrigue avance. Les jeux de mots et les jeux de scène permettent à la comédie de reprendre le dessus sur la tragédie grecque. 


Le Pacte d'Aphrodite

Ulysse, victorieux gagnant du pari tente d'observer son équipage au sommet d'une montagne quand apparaissent Aphrodite et Hermès, venus aider notre jeune héros. Ces derniers expliquent rapidement les aventures qui attendent encore les marins grecs avant de revoir Ithaque. Avant de repartir, ils lui tendent un antipoison pour vaincre les potions de Circé. L'intervention d'Aphrodite de d'Hermès était claire: gagner leur pari!

Tout est bon dans le cochon!

Retour chez Circé (Emma) en musique. Les marins d'abord ligotés sont ensuite malmenés avant d'être transformés en cochon sur Toxic de Britney Spears. Dans une chorégraphie rythmée c'est tout le pouvoir démoniaque de Circé qui est mis en lumière. Par chance (ou parce que c'est du théâtre!), Ulysse arrive à la fin de la chanson et demande à Circé de libérer ses amis. 

Celle-ci refuse, proposant un verre au héros d'Itaque. Il boit le breuvage et rien ne se passe (merci Aphrodite et Hermès!). Il lui explique alors le pourquoi du comment après avoir retourné la baguette magique contre sa propriétaire. Le sort est inversé, les marins sont libres. Ne pouvant faire autrement, Circé promet de laisser les marins partir juste après leur avoir soufflé un dernier conseil...


Le Fil

Nouvelle coupure dans notre aventure mythologique.  Marie-Célina, Lison et Victoria illustrent le  mythe grec d'Arachnée, déesse du tissage qui fut vaincue à un concours par une humaine. A travers ce mythe, c'est une partie de la jeune génération de Drôles en Scène qui prouve de quoi elle est capable sur scène: tendresse, humour et chant.

Les Six Reines

Une nouvelle épreuve semble se dessiner sur le chemin d'Ulysse et de ses comparses; celle des sirènes. Trois marins (Mattis, Axel et Jules) sont ligotés en milieu d'allée centrale. Ces derniers assistent à l'arrivée de ces six anciennes reines devenues les anges de la mort d'Hadès. Mais alors que les jeunes femmes mi-humaines, mi-poissons terminent leur histoire, l'embarcation d'Ulysse arrive dans la salle. C'est alors un tableau fait de lumière noire qui se met en place sous les yeux des spectateurs. Dans une ambiance à la fois électrique et magique, les sirènes séduisent par leur chant les jeunes marins. A moins que c'est dernier leur ait tendu un piège...

Ce qui ne tue pas...

Retour à Ithaque. Neuf femmes habillées de noir ont pris place un plateau laissé nu. Sans chichi, ni effet quelconque, les neuf comédiennes vont transmettre au public leur douleur de ne connaitre le sort de leur mari, disparus en mer suite à la Guerre de Troie. 

Sont-ils morts? Vivants? Si oui, dans combien de temps reviendront-ils? Pourquoi ne donnent-ils pas de nouvelles? Et alors que le doute et la douleur sont à leurs paroxysmes, les jeunes femmes entament une danse sobre et fluide sur un medley d'Adèle (Rumor Has IT/ Someone Like You).

Le parti pris quant à cette scène était de laisser le plateau le plus vide possible. Les robes noires, les positions fixes, l'absence d'effets de lumière dans la chorégraphie avaient pour objectif de mettre en évidence un moment à la fois fort et intimiste, puissant et tragique.

Ulysse Aux Enfers

Le chant des femmes s'arrête dans la pénombre mais déjà des ombres se faufilent sur le plateau, se débattent, se touchent, s'enlacent. Il n'y a plus de doute possible, nous sommes aux enfers. 

Sur la musique saccadée et electro' de Blake Mc Grath, les adolescents de Drôles en Scène entament un tableau mettant en évidence la plupart des pêchés capitaux à commencer par la luxure, l'envie et la gourmandise. Les lumières rouges sang, les comédiens semi-dénudés. Au milieu des morts, Hadès se pâme et Ulysse, enchaîné se débat en musique. La musique accélère de plus en plus, les corps s'exhibent et se déshabillent. Et après quelques mouvements encore plus rythmés, la musique s'arrête. 

Ulysse se retrouve seul face à Hadès. Pendant de longues minutes, Hadès joue avec sa victime, le torture mentalement. Car si Hadès l'a fait prisonnier, ce n'est pas sans raison. Ce dernier est persuadé qu'en tuant tous ses ennemis qu'il a croisé sur son passage, Ulysse n'avait d'autre dessein que de supplanter le dieu des Enfers lui-même. La fierté, la témérité dont il a fait preuve pendant toutes ces années n'ont été dû qu'à l'indulgence d'Hadès. Ce dernier, lui propose un marché: sa vie contre celle de tout son équipage, en guise de pénitence. A son arrivée, Ulysse devra construire un temple en l'honneur de ses semblables dans la ville d'Elis où un culte en la clémence d'Hadès devra être rendu chaque année, à la date du jour du retour du héros d'Ithaque. Avant de quitter les enfers, Ulysse revoit une dernière fois ses amis sur les bords du Styx...

Les Prétendants

A Ithaque, la situation est tendue pour Pénélope. De plus en plus de prétendants se proposent de devenir son époux. Le coup du linceul n'ayant pas marché, celle-ci tente désespérément de se débarrasser des garçons qui tournent autour d'elle. Elle le sait, Ulysse est vivant. Il est de retour. Hermès lui a dit. Mais elle doit tenir jusqu'à son arrivée. Or, un groupe de quatre nouveaux prétendants fait justement son entrée. Tout. Ils sont prêts à tout pour faire de Pénélope leur femme: chanter, danser et aller chercher la plus belle des roses. C'est sur ce dernier pari que les 23 comédiens de l'association se mettent à proposer leurs "services" à Pénélope sur la musique latino-pop de Jennifer Lopez, Papi. Après plusieurs minutes de chorégraphie, Ulysse arrive enfin...


Le Retour d'Ulysse

Le retour aurait pu être glorieux. Long (après 10 années), mais glorieux. Dommage qu'une douleur au dos, l'appétit et le machisme d'Ulysse aient ramené à la réalité tout un mythe. C'est sur une scène de ménage que les deux amants finissent par se retrouver. Un final théâtral aux couleur du reste du spectacle: parodique et haut en couleurs et en rires.

Ulysse et Pénélope se retrouvent après un court noir, saluent ensemble et invitent les autres comédiens à les rejoindre. La Salle des fêtes est en liesse mais nos comédiens n'ont pas dit leur dernier mot.

La Rébellion

Une musique électro envahit la Salle des Fêtes de Sorigny. Un micro semble être resté ouvert et on comprend très vite qu'une dispute entre les comédiens et leurs profs de théâtre est en train d'avoir lieu dans les coulisses. Les comédiens ont décidé de changer le final. Romain et Fabrice s'y refusant, ces derniers sont alors poursuivis par les comédiens dans la salle avant d'être ligotés. La musique est changée de force et c'est sur Part Rock Anthem que les comédiens - présentés un à un - se lâchent une dernière fois sur scène. Un dernier salut. Beaucoup de remerciements (en essayant comme chaque année de n'oublier personne) et le noir retombe définitivement sur Olympe.