Yveline Lordonné

Fondatrice de l'association


Nous ne pouvions présenter les membres de notre équipe sans commencer par celle qui est non seulement à l'origine de cette association mais qui lui a également insufflée son dynamisme actuel et qui a fait de cette structure ce qu’elle est aujourd’hui : une association jeune, dynamique et en plein épanouissement.

 

      Née à Saint Brieuc en 1952, Yveline LORDONNE s’oriente rapidement vers le milieu pharmaceutique. Un D.U.T. en poche à vingt deux ans, elle obtient quatre années plus tard le Diplôme d’Etat de Pharmacien à Tours avant d’ouvrir son officine à Sorigny en 1982.

 

       Mariée, deux enfants, Yveline mène une vie à cent kilomètres heure en assumant à la fois une vie personnelle et professionnelle bien remplies et en jouant par ailleurs de nombreux rôles au sein du tissus associatif local. Que ce soit sur le plan sportif, artistique ou culturel, Yveline est partout à la fois et enchaîne adhésions aux associations, participations aux activités et rôles au sein des bureaux associatifs locaux.

 

       Membre et comédienne de la troupe des Tréteaux Sorignois dès 1986, elle y devient également secrétaire. Adhérente à l’association Les dix doigts depuis sa création (avec une préférence pour la peinture à l’huile), elle excelle pareillement dans le solfège et le piano qu’elle pratique à l’Ecole de Musique du Val de l’Indre. Deux années de participation aux activités de la Gymnastique Volontaire lui permettront d’accéder une saison à la présidence de l’association sportive. Adhérente au club de Tennis de la commune, elle joue également un rôle dans le bureau et pratique le tennis en compétitions individuelles et collectives pendant dix huit ans. La boucle est bouclée en 2001 lorsqu’elle est à l’origine de la création de l’association Drôles En Scène au sein de laquelle elle mettra une fois de plus en évidence sa bonne humeur et son dynamisme.

 

       Aujourd’hui jeune retraitée, Yveline LORDONNE est devenue une figure incontournable de Sorigny par la proximité avec la population qu’elle a nouée tant par le biais de son officine que par l’énergie et la volonté avec lesquelles elle a tenté (et réussi !) de faire vivre le milieu associatif local…