Saison 2005-2006

 

Un petit carré de sable, une balançoire, un arbre... un brin d'imagination et te voilà l'auteur de ton histoire, l'acteur que tu rêves d'être. Tu te ressources, tu te fais plaisir, tu t'exprimes, tu amuses tes amis, tu oses... Voilà ce qui est proposé à Drôles en Scène.

 

L'année écoulée a été riche en événements. Dans le cadre du Noël des enfants du personnel Municipal de Veigné, deux groupes, les petits et les moyens ont animé une après-midi récréative le 11 décembre 2005. Ce fut là l'occasion (pour certains en tout cas) de se dépasser et de vaincre le trac face à un jeune public nombreux et enthousiaste.
De petits sketches, des saynètes courtes et drôles sous forme d'un mini café-théâtre, ravirent petits et grands qui se retrouvèrent, après le passage du Père Noel, devant un savoureux goûter avec devinez quoi... des chocolats!

 

Grâce à la bonne volonté de Sandrine Valade et Mohamed Bellhacène, afin de favoriser les liens avec la vie locale et permettre des échanges, il a été mis en place des rencontres intergénérationnelles entre les enfants de l'association et les résidents de "L'Image" de Montbazon. Les six rencontres planifiées de décembre 2005 à juin 2006 ont permis de créer des moments conviviaux entre jeunes et personnes âgées.

 

Si l'objectif principal de ces rencontres était de stimuler la mémoire et l'imagination des personnes âgées, de créer des moments de partage et d'échange, force est de constater que les jeunes enfants et les huit adolescents en gardent un excellent souvenir. Le moment fort de ces journées fut, sans aucun doute, celui du dénouement de la pièce écrite par Fabrice Passe "C'était tout simple" où l'enfant remettait une rose à chaque résident, troublé et ému par ce geste symbolique.

 

L'année théâtrale se termina par un très beau spectacle varié et original le samedi 10 juin. Les "petits" tendres et émouvants interprétèrent "la fillette aux 200 doudous". Le groupe des "moyens" nous fit rire dans un duel pas comme les autres dans "Bouboul" où les spectateurs ont pu apprécier des jeux de scène, des situations cocasses et un dénouement pour le moins inattendu. Quant aux ados, ils nous surprirent dans une interprétation magistrale d'une parodie hilarante du "Bourgeois Gentilhomme". Notre coup de chapeau revient à Morgan Cunha pour son interprétation et son improvisation spectaculaire; il a rejoint, à notre grand regret, le groupe théâtral d'adolescents d'Esvres.

 

La saison 2006-2007 compte une vingtaine d'adhérents, nous regrettons de n'avoir pu conserver le groupe d'adolescents par manque d'effectif. Nos projets pour 2007  sont nombreux: le spectacle de fin d'année en juin, des représentations théâtrales à l'Espace Cocteau de Monts et la visite du Grand Théâtre de Tours.